Récupérer d’un burn out : les différentes phases du rétablissement

BurnoutLe nombre de personnes souffrant de burn out continue à augmenter. On sait, par exemple, que 12 % des travailleurs présentent un risque de burn out. Se rétablir n’est pas toujours facile et nécessite une approche active.

Pendant des années, se reposer suffisamment a semblé être la solution pour guérir d’un burn out. Aujourd’hui, les scientifiques s’entendent pour dire qu’une approche active apporte de meilleurs résultats. Elle permet non seulement d’accélérer le rétablissement, mais aussi de prévenir les rechutes.

Le processus de guérison comporte trois phases : comprendre et accepter la situation, identifier les causes et les solutions, et enfin, mettre les solutions en pratique. À chaque étape, vous pouvez faire certaines choses vous-même pour favoriser votre rétablissement.

Phase 1 : comprendre et accepter

Au cours de la première phase, vous apprenez à comprendre et à accepter que vous souffrez d’un burn out. C’est là la seule façon de vous détendre et de retrouver votre sérénité. Cherchez un confident – par exemple votre médecin de famille ou votre psychologue – avec qui vous parlerez de vos émotions et des causes possibles de votre burn out.

Par ailleurs, l’alternance entre activité et repos est essentielle. Rester actif à un rythme sain favorisera votre rétablissement. Votre psychologue ou votre médecin de famille vous aidera à fixer la limite. Parfois, vous pourrez continuer à travailler à temps partiel, mais ce ne sera pas toujours le cas. Veillez en tout cas à ne pas en faire trop. La première phase dure en moyenne 3 semaines.

Ce que vous pouvez faire vous-même pour vous détendre :

  • Essayez de ne pas vous faire du mauvais sang.
  • Parlez de votre burn out à vos amis, votre famille et vos collègues. Il est inutile d’éprouver un sentiment de culpabilité ou de honte. Personne ne peut juger de vos possibilités et de vos limites.
  • N’optez pas pour une solution rapide : deux jours de détente ne suffisent pas pour récupérer. Essayez tout d’abord de vous détendre complètement. Ces remèdes naturels vous y aideront.

Veillez à alterner activité et détente :

  • Structurez votre journée avec quelques tâches simples telles que faire les courses ou travailler au jardin.
  • Planifiez à la fois des activités qui exigent un effort (p. ex. des tâches administratives) et des activités qui procurent un sentiment de calme, comme la méditation.
  • Essayez de dormir suffisamment. Vous vous réveillez souvent trop tôt ? Quelques étapes simples vous permettront de remédier à votre manque de sommeil. Une alimentation équilibrée favorisera également votre sommeil et améliorera votre bien-être.
  • Bougez régulièrement, même si vous êtes fatigué. Une demi-heure d’exercice modéré par jour réduit les symptômes de stress et stimule votre condition physique. Trouvez un sport ou une activité que vous aimez : marcher, danser, jouer avec vos (petits-)enfants.

Phase 2 : identifier les causes et les solutions

Oplossingen neerpennen

Dans un deuxième temps, identifiez les causes possibles de votre burn out et imaginez diverses solutions possibles. Celles-ci vous aideront à mieux gérer les tensions à l’avenir et à éviter une rechute. Demandez l’appui de personnes en qui vous avez confiance, tant à la maison qu’au travail. En restant en contact avec vos amis et collègues, vous serez en mesure de surmonter plus rapidement votre burn out. La durée moyenne de la deuxième phase est de 3 à 6 semaines.

Ce que vous pouvez faire :

  • Dressez par écrit la liste des causes de votre burn out. Quels sont les problèmes que vous rencontrez ? Certaines obligations vous ont-elles causé trop de stress ? Des traits de caractère (positifs) peuvent également avoir été à la base du problème : le perfectionnisme, un sens aigu des responsabilités…
  • Mettez par écrit vos réalisations et vos succès : qu’est-ce qui va bien ? De quoi êtes-vous fier ? Pour quels défis avez-vous déjà trouvé une solution ? Et surtout : qu’avez-vous appris de ces expériences passées ?
  • Imaginez ensuite diverses solutions : aborder les problèmes plus rapidement, signaler plus clairement vos limites, supprimer les activités fatigantes de votre agenda…. Car les choses qui vous ont stressé dans le passé seront à nouveau présentes dans l’avenir. Si nécessaire, une formation (en ligne) vous aidera à établir des priorités ou à vous affirmer.
  • Vous êtes salarié ? Contactez votre médecin du travail. Il discutera avec vous de la manière dont vous pouvez reprendre le travail à terme, éventuellement avec une série de tâches adaptées. Ces conversations sont couvertes par le secret professionnel du médecin. Il ne formulera que des conseils pour votre employeur, les causes de votre burn out resteront confidentielles.

Phase 3 : mettre les solutions en pratique

Enfin, vous essayez les solutions de la deuxième phase. Vous reprenez peu à peu le fil de votre vie professionnelle. Après une moyenne de 6 semaines, vous vous sentirez à nouveau mieux.

Nos conseils pour tester les solutions possibles :

  • Commencez par de petites choses auxquelles vous avez pensé par vous-même ou que vous avez apprises dans un cours ou d’une autre manière. De petits changements peuvent avoir un impact majeur. Par exemple, faire une demi-heure de méditation par jour ou vous rendre plus souvent dans la nature si vous êtes stressé.
  • Assumez graduellement plus de tâches, tant à la maison qu’au travail. Lorsque vous reprendrez votre activité professionnelle, le médecin du travail vous assistera dans cette démarche.
  • Vous ressentez du stress ? Indiquez clairement vos limites et prenez le temps de vous détendre. Cela vous évitera de retomber dans le même schéma.

La bonne nouvelle, c’est que les gens se remettent généralement bien d’un burn out. Seul le temps nécessaire pour récupérer varie d’une personne à l’autre. L’aide d’un médecin traitant, par exemple, est capitale dans ce cas. Votre rétablissement prend plus de temps que prévu ? Ne vous découragez pas. Si vous adoptez une approche active, il y a de fortes chances pour que vous reveniez à la normale après un certain temps.

Vous voulez gérer votre stress ? D’autres conseils clairs vous attendent dans notre coin santé.

Derniers articles

Laissez un commentaire

Contacteer ons

Heeft u een vraag? Aarzel niet om ons te contacteren.

Not readable? Change text. captcha txt
eerste schooldagChronische stress