Vous vous sentez nerveux ? Des astuces pour contrôler ce sentiment

Eprouver de la nervosité n’est pas toujours une mauvaise chose. Si vous devez passer un examen difficile ou donner une présentation importante au travail, un certain niveau de stress peut vous assurer une meilleure prestation. Mais si le sentiment de nervosité persiste ou si vous ne maîtrisez pas le stress , vous risquez de faire face à d’autres problèmes par la suite. Par exemple, une nervosité persistante peut conduire au surmenage, entraînant d’autres troubles physiques et mentaux. Il est donc crucial d’intervenir à temps.

Vous savez sans doute ce que c’est que d’avoir les nerfs à vif. Certains décrivent cette sensation comme un nœud dans l’estomac, tandis que d’autres parlent d’une boule dans la gorge.

Qu’est-ce qui cause la nervosité ?

Lorsque vous vous préparez mentalement à une situation stressante, vos glandes surrénales produisent de grandes quantités d’hormones de stress, le cortisol et l’adrénaline. Ces hormones permettent de libérer plus facilement l’énergie stockée dans les cellules de votre organisme. Ce mécanisme est un vestige de notre histoire évolutive : dans des situations dangereuses, l’homme préhistorique devait pouvoir compter rapidement sur un grand apport en énergie pour se battre ou fuir. Une montée soudaine de la nervosité ou du stress est donc parfois appelée la « réponse combat-fuite ».

Les symptômes de la nervosité

Outre le fameux « nœud dans l’estomac », la réponse combat-fuite peut également provoquer d’autres réactions physiques :

  • une augmentation du rythme cardiaque et de la pression artérielle
  • une tension musculaire
  • des pupilles dilatées et une perception sensorielle accrue
  • un seuil de douleur plus élevé
  • la chair de poule
  • une bouche sèche
  • un besoin fréquent d’aller aux toilettes
  • des tremblements aux jambes
  • la transpiration

L’épisode de stress une fois passé, ces symptômes devraient disparaître rapidement. Souvent, vous ressentez un soulagement agréable, car à ce moment-là, votre organisme produit des endorphines et de la dopamine, car ces hormones ont pour rôle de vous calmer et de rétablir l’équilibre.

Comment maîtriser sa nervosité

Même si vous savez qu’un sentiment de nervosité n’est que temporaire, il peut être utile de minimiser les réactions physiques. Ces astuces vous aideront à maîtriser votre nervosité autant que possible :

  • Respirez tranquillement

Inspirez par le nez puis expirez lentement par la bouche. Une respiration contrôlée et régulière vous permet de réduire votre rythme cardiaque et votre tension artérielle. En vous concentrant intensément sur votre respiration, vous pouvez également dissiper les pensées négatives.

  • Bougez

Le sport est bon pour le corps et l’esprit. Bouger régulièrement non seulement renforce l’endurance d’une personne mais lui permet aussi de mieux gérer le stress. Pas assez de temps ? Si votre niveau de stress grimpe brusquement, une courte promenade à pied ou à vélo peut s’avérer bénéfique.

  • Pensez positif

C’est déjà un grand pas en avant d’accepter que vous ressentez du stress. Acceptez la pression accrue et essayez d’utiliser l’énergie libérée à votre avantage. Essayez d’imaginer le bon dénouement et chassez les pensées susceptibles de saper votre confiance en vous.

Que faire si votre nervosité persiste ?

Lorsqu’il devient impossible de gérer le stress éprouvé, les symptômes deviennent beaucoup plus graves. Cela peut se traduire par une transpiration excessive ou un épisode d’hyperventilation tandis que la nervosité bégnine dégénère en panique ou en anxiété. Dans de tels cas, il n’est plus possible de fonctionner normalement et il faut tirer à la sonnerie d’alarme. Le mieux est d’en parler à quelqu’un. Confiez vos problèmes de stress à un ami, un membre de votre famille ou à votre médecin. Si vous ne le faites pas, vous risquez un burn-out ou une dépression.

Même si le sentiment de nervosité ne s’aggrave pas vraiment mais persiste des jours durant, il est temps de demander de l’aide. Il se peut que vous soyez surmené et souffriez de stress chronique. Cela peut causer des troubles du sommeil, ce qui peut entraîner davantage de stress.

Lisez notre article sur la façon dont l’insomnie et le stress se renforcent mutuellement et découvrez nos conseils pour gérer le stress .

Derniers articles

Laissez un commentaire

Contacteer ons

Heeft u een vraag? Aarzel niet om ons te contacteren.

Not readable? Change text. captcha txt
Slapeloosheidnek