Faire du sport avec un genou douloureux : bonne ou mauvaise idée ?

Faire du sport avec un genou douloureuxNous mettons souvent nos genoux à rude épreuve. Dans de nombreux sports, nous exerçons sur eux une pression énorme, alors que le genou est l’une des articulations les plus sensibles aux blessures et les plus complexes de notre corps. Si vous ressentez une douleur au genou pendant ou après un exercice physique, la prudence est de rigueur.

Selon le Journal of Sports Medicine, près d’un tiers des blessures sportives sont dues à des problèmes de genou. Rien d’étonnant en soi, car cela est dû principalement à deux raisons :

  1. Les genoux sont l’articulation la plus grande et la plus complexe du corps humain. Ils forment un puzzle complexe d’os, de muscles, de tendons, de ligaments et de cartilage. Cette complexité rend l’articulation sensible à diverses blessures, allant de la surcharge pondérale en passant par l’inflammation jusqu’aux déchirures musculaires.
  2. Les genoux doivent supporter une charge importante et doivent absorber un impact important dans de nombreux sports. La course à pied et les sports de ballon tels que le football ou le volleyball sont des exemples évidents, mais de nombreuses autres disciplines telles que la danse ou l’haltérophilie sont très éprouvantes pour les genoux.

Saviez-vous que, lorsque vous courrez, vos genoux doivent absorber l’équivalent de 3 à 4 fois votre poids à chaque foulée ?

Que faire si vous ressentez une douleur soudaine au genou ?

Pas besoin de paniquer à chaque fois que vous ressentez une douleur au genou après avoir fait du sport. En cas de douleur aigüe ou si votre genou est anormalement enflé, vous devriez bien sûr consulter un médecin sans tarder. Dans tous les cas, il est judicieux d’appliquer le protocole RICE. RICE vient de l’anglais et correspond aux termes Rest, Ice, Compression et Elevation.

  • Rest (repos) : limiter autant que possible les mouvements du genou.
  • lce (glaçage) : refroidir le genou avec de la glace ou une compresse froide pendant 15 à 20 minutes. Attention aux gelures : mieux vaut envelopper la glace dans une serviette.
  • Compression: appliquer un bandage compressif.
  • Elévation: élever la jambe pour assurer une circulation sanguine optimale.

Quand pouvez-vous reprendre vos activités sportives ?

Si la douleur a disparu après l’application du protocole RICE, vous pouvez recommencer à bouger le genou prudemment. Néanmoins, si la douleur persiste, il peut y avoir une surcharge ou une inflammation. Dans de tels cas, il est conseillé de prendre quelques jours de repos. Si la douleur ne disparaît pas après la période de repos, vous devriez consulter un médecin.

Pouvez-vous faire du sport avec une douleur au genou chronique ?

C’est précisément parce que le genou est complexe qu’il n’est pas toujours possible d’identifier clairement la cause d’une douleur persistante à cet endroit. Après tout, le bon fonctionnement du genou dépend de nombreux facteurs : outre la force musculaire, la stabilité et la mobilité de l’articulation du genou, les mouvements de la hanche, des chevilles ou des pieds peuvent également influer sur la sensibilité des genoux.

Même si vous souffrez de genoux faibles ou sensibles, vous pouvez certainement continuer à faire du sport. Cependant, il vaut mieux choisir un sport qui a peu d’impact sur les genoux, comme le cyclisme, la natation, l’aquagym, la marche à pied, le Pilates ou le yoga.

Pouvez-vous éviter d’avoir mal au genou ?

Il va sans dire que votre capacité à prévenir ou non la douleur au genou dépendra de votre propre corps, de votre forme physique et de votre âge. Cependant, vous pouvez prendre certaines précautions pour éviter le mal au genou :

  • La règle d’or : écoutez votre corps. Espacez bien vos activités sportives et fixez-vous des objectifs réalistes. Beaucoup de blessures sont causées par une surcharge due à une augmentation trop rapide du rythme d’entraînement. Et si vous prévoyez de participer à une course à pied ? Veillez alors à bien planifier la préparation pour que la charge sur vos articulations et vos muscles augmente progressivement. Ralentissez votre rythme si vous ressentez une douleur et prenez toujours suffisamment de repos après les efforts.
  • Faites des exercices pour renforcer vos genoux. Si vous faites quelques « squats » (des flexions des jambes en gardant le dos bien droit) ou des « lunges » (fentes avant), vous pouvez renforcer les muscles autour du genou et de toute la jambe, ce qui vous permet de mieux résister aux blessures. Remarque : il importe de faire ces exercices progressivement pour ne pas obtenir d’effet inverse.

Squates et Lunges

Lisez également nos conseils pour éviter les douleurs articulaires et consultez notre foire aux questions sur les douleurs musculaires et articulaires.

Derniers articles

Laissez un commentaire

Contacteer ons

Heeft u een vraag? Aarzel niet om ons te contacteren.

Not readable? Change text. captcha txt
Verstuikingnek