Tennis elbow ou golf elbow : connaissez-vous la différence ?

Tennis elbow ou golf elbowTout le monde a déjà entendu parler d’un tennis elbow, mais connaissez-vous aussi le golf elbow ? Les deux blessures ont des causes similaires, mais présentent des symptômes différents.  Pire, les appellations sont plutôt trompeuses : seulement 5% des personnes souffrant d’un tennis elbow jouent au tennis alors que celles qui ont un golf elbow ne sont la plupart du temps pas golfeuses. Voici un tableau comparatif pour éviter la confusion :

 

Tennis elbow

Golf elbow

DéfinitionUne inflammation des tendons autour de votre coude, lesquels vous permettent d'étirer votre poignet, par exemple lorsque vous voulez tourner une clé dans la serrure ou essorer un torchon.

En cas d'inflammation chronique, de petites déchirures peuvent se produire.
Une inflammation des tendons autour de votre coude, lesquels vous permetttent de plier votre poignet, ce qui vous permet, par exemple, pour ouvrir une bouteille.

Là aussi de petites déchirures peuvent survenir si aucun traitement n’est suivi.
Symptômes • Douleur vers la partie extérieure du coude, en particulier lorsque vous tendez le bras et relevez le poignet ;
• Moins de force dans le bras ;
• La douleur peut irradier vers le haut ou vers le bas (de l'avant-bras jusqu’aux doigts).
• Douleur vers la partie intérieure du coude, en particulier lorsque vous étirez votre bras et abaissez votre poignet ;
• Moins de force dans le bras.
Fréquence 2% de la population belge a déjà souffert d’un tennis elbow.0,5% de la population belge a déjà souffert d’un golf elbow.
Causes La surcharge est la base de l'inflammation du tendon. Celle-ci peut être provoquée notamment par :
• La répétition excessive d’un même mouvement de rotation : tennis, nettoyage, travaux mécaniques tels que le serrage de vis …
• l'utilisation d'outils vibrants.
Remèdes contre la douleur Pour soulager la douleur, vous pouvez masser la zone douloureuse deux fois par jour, pendant dix minutes avec des glaçons. Méfiez-vous toutefois des gelures (blessures par le froid). Les crèmes anti-inflammatoires régulatrices peuvent également apporter un soulagement. Bien qu’efficaces pour faire disparaître les symptômes rapidement, les injections de cortisone ne sont pas recommandées car elles favorisent les récidives à plus long terme.

3 astuces favorisant la guérison

L’inflammation du tendon au niveau du coude guérit généralement en 12 à 18 mois, sans aucun traitement. Dans le cadre d’un golf elbow, la surcharge est généralement moins grave, ce qui permet une guérison plus rapide. La maladie peut toutefois durer très longtemps dans certains cas, même avec une intervention chirurgicale, laquelle n’apporte pas toujours de solution définitive non plus. Il existe fort heureusement d’autres astuces qui favorisent la guérison.

1. La règle d’or : être à l’écoute de son corps

C’est la règle de base pour presque toutes les blessures : écoutez les signaux de votre corps. En cas de douleur, le repos reste la première et meilleure chose à faire. Laissez au moins quatre semaines de repos à votre tendon pour récupérer. Par la suite, augmentez l’intensité de votre exercice physique de manière graduelle et uniforme.

2. Évitez la surcharge

Déterminez les mouvements répétitifs à la base de la surcharge et évitez-les autant que possible. Parfois, une adaptation au niveau de votre travail ou de votre entraînement sportif seront nécessaires. Dans ce dernier cas, vous pouvez également vous faire placer un bandage ou vous procurer un maintien spécial.

3. Apprenez à étirer vos tendons

Durant les étirements, vous réchauffez vos muscles et vos tendons avant de bouger, ce qui réduit considérablement le risque d’inflammation ou de blessures. Il n’est cependant pas facile d’étirer correctement les tendons du coude. Un physiothérapeute peut éventuellement vous apprendre la technique. Ne le faites pas vous-même si vous n’êtes pas certain : les exercices mal exécutés n’ont aucun intérêt et peuvent même aggraver la situation.

De toute évidence, une blessure n’est pas l’autre. Surtout lorsqu’il s’agit de blessures au niveau de notre système musculo-squelettique. Faites également la différence entre les entorses, les foulures et les contusions.

Derniers articles

Laissez un commentaire

Contacteer ons

Heeft u een vraag? Aarzel niet om ons te contacteren.

Not readable? Change text. captcha txt
Oorzaken lage rugpijnPijn in bovenbeen