Nuit trop courte ? 7 astuces pour mieux dormir

 

Nuit trop courteChacun d’entre nous a vécu cela au moins une fois : en dépit d’un coucher tardif, nous nous réveillons avant l’aube. Nous essayons de nous rendormir au plus tôt mais rien n’y fait. Une fois n’est pas un problème, mais si cela devient récurrent, cela peut entraîner un manque de sommeil et les inconvénients qui en découlent. Ces 7 conseils vous aideront à mieux dormir.

Lorsque nous dormons, nous passons par 4 phases : l’endormissement, le sommeil lent léger, le sommeil lent profond et le sommeil paradoxal ou sommeil REM. Le sommeil profond occupe environ 20 % de la période de sommeil. C’est le stade où vous vous réveillez le moins facilement. De plus, le corps produit des hormones de croissance pendant cette phase, ce qui est particulièrement important pour les enfants.

Heureusement, nous passons par cette étape au début du cycle du sommeil. Néanmoins, une courte nuit de sommeil présente peu d’avantages. Lorsque souffrez souvent d’insomnie, vous créez un cercle vicieux : avant de vous coucher, vous risquez de paniquer en vous disant que vous vous réveillerez trop tôt. Et cela va totalement perturber votre période de sommeil.

Pourquoi nous réveillons-nous trop tôt ?

Un emploi du temps trop chargé peut en être l’une des causes. Pour être sûr de vous sentir reposé le lendemain au réveil, vous préférez vous glisser tôt sous la couette. Cependant, cela peut avoir un effet inverse. En raison de la vigilance accrue, votre corps a tendance à se réveiller tôt. La nuit précédant un départ en voyage, par exemple, vous vous réveillez avant que le réveil ne sonne.

Lisez notre article sur la façon dont l’insomnie et le stress se renforcent mutuellement.

Par ailleurs, si votre partenaire se lève (plus) tôt, cela peut vous amener à vous lever plus tôt aussi. Ne serait-ce que par le simple fait que son réveil sonne plus tôt que le vôtre.

Enfin, les parents de jeunes enfants ont souvent des nuits trop courtes. Du fait qu’ils se lèvent tôt les premières semaines pour nourrir leur bébé, un rythme s’instaure. Quand le bébé fait finalement ses nuits, les deux parents continuent cependant à se réveiller trop tôt.

7 astuces pour dormir plus longtemps

Voici quelques conseils pour bien dormir :

1. Cessez de regarder l’heure

La première chose que vous faites quand vous vous réveillez ? Exactement : vous regardez l’heure. Inconsciemment, vous calculez combien d’heures de sommeil il vous reste. Vous commencez à paniquer, ce qui vous empêche de vous rendormir, et vous commencez votre journée fatigué.

2. Ne vous couchez pas trop tôt

Nous avons souvent besoin de moins de sommeil en vieillissant. Par conséquent, essayez d’estimer la durée de sommeil dont vous avez besoin. Si, par exemple, vous dormez généralement pendant 8 heures et que vous décidez soudain de vous coucher à 21 heures, il est logique que vous vous réveilliez à 5 heures du matin. Cependant, si vous ne vous couchez qu’à 23 heures, vous ne vous réveillerez pas avant 7 heures.

3. Evitez de trop boire le soir

Si vous buvez trop avant de vous coucher, il vous faudra sans doute vous lever quelques heures plus tard pour vider votre vessie. Votre sommeil est alors perturbé, et il vous est plus difficile de vous rendormir.

4. N’allumez aucune lumière la nuit

Même si vous devez aller aux toilettes chaque nuit ou partir à la recherche d’un dispositif anti-moustiques pour éliminer un moustique agaçant, essayez de ne pas allumer la lumière. Si vous le faites, les rayons lumineux donnent à votre corps le signal qu’il fait jour et qu’il est temps de se lever. Ne vous mettez pas en danger bien entendu.

5. Concentrez-vous sur votre respiration

Lorsque vous vous inquiétez encore parce que vous n’arrivez pas à vous rendormir, la technique du 4-7-8 peut s’avérer efficace. Cette technique de respiration a été développée par le docteur Andrew Well et a un effet très relaxant. D’aucuns prétendent même que vous pouvez vous rendormir en une minute en utilisant cette méthode.

Voici comment procéder :

  1. Touchez votre palais du bout de la langue et tenez cette position tout au long de l’exercice.
  2. Expirez par la bouche tout l’air de vos poumons en essayant de formuler le son « whoosh ».
  3. La bouche fermée, respirez par le nez en comptant jusqu’à 4 dans votre tête.
  4. Retenez votre souffle en comptant jusqu’à 7.
  5. Expirez de nouveau bruyamment par la bouche en comptant jusqu’à 8.
  6. Répétez trois fois ce cycle.

6. Laissez votre smartphone hors de votre chambre

Placer votre smartphone sur votre table de chevet nuit à votre sommeil de deux manières. D’une part, au niveau psychologique, ceci implique que nous permettons à nos vies trépidantes (SMS, e-mails, calendrier, etc.) d’envahir notre chambre. L’aspect physique joue également un rôle. Les smartphones, tablettes et PC diffusent une lumière bleue. Cette lumière perturbe la production de mélatonine, une hormone indispensable au sommeil, ce qui explique les difficultés à s’endormir.

7. Levez-vous et faites quelque chose (d’ennuyeux)

Enfin, il est inutile de regarder le plafond et de ne rien faire quand vous ne pouvez pas dormir. Cela ne fait qu’exacerber votre inquiétude, ce qui aggrave encore le problème. Par conséquent, levez-vous et faites quelque chose. Assurez-vous de ne pas stimuler davantage votre cerveau. Evitez donc de lire un thriller palpitant ou d’écouter de la musique entraînante. Parcourir une revue scientifique difficile ou effectuer une tâche ménagère ennuyeuse est une bonne idée. Vous allez vous ennuyer rapidement et vous sentir fatigué, et pouvoir vour rendormir en un rien de temps.

Lire aussi « Des problèmes d’insomnie ? Voici nos 8 meilleures conseils »

Derniers articles

Laissez un commentaire

Contacteer ons

Heeft u een vraag? Aarzel niet om ons te contacteren.

Not readable? Change text. captcha txt
Opgejaagd gevoelPiekeren