Prévenir les inflammations articulaires : 3 conseils indispensables

Vos genoux, vos coudes, vos épaules et même vos phalanges : à peu près toutes les parties du corps contiennent des articulations. Vous les utilisez à chaque mouvement. Il vaut donc mieux éviter l’inflammation articulaire autant que possible. Voici quelques conseils utiles.

Les articulations font la jonction entre vos os, permettant ainsi aux os adjacents de se déplacer librement. Vous pouvez ainsi étirer vos bras, plier les jambes ou tenir un stylo. Les douleurs articulaires sont loin d’être une partie de plaisir : tout mouvement devient désagréable, voire éprouvant.

Les causes de douleurs articulaires

Il existe des dizaines de sortes de troubles articulaires. Le terme générique pour toutes ces affections est « rhumatisme ». Un terme qui englobe des cas très divers. On peut cependant distinguer certaines causes de douleurs articulaires :

  • le traumatisme ;
  • l’usure, mieux connue sous le nom d’arthrose ;
  • l’inflammation, que nous développerons plus en détail dans cet article.

L’inflammation aiguë est une réaction normale de votre organisme. En cas de surcharge, de contusion ou d’usure, l’articulation s’irrite jusqu’à ce que l’inflammation s’en suive. Cette inflammation provoque à son tour des douleurs, un enflement et une raideur de l’articulation. Fort heureusement, une inflammation soudaine ne dure pas plus de quelques jours.

Parfois cependant, votre corps passe en mode « auto-défense » : votre système immunitaire se retourne alors contre votre propre organisme. On parle alors d’une inflammation chronique, également appelée « arthrite rhumatoïde ». La cause de cette pathologie reste inconnue à ce jour, ce qui rend la guérison difficile. Vous pouvez toutefois en atténuer les symptômes.

Les 5 symptômes de l’inflammation

Les symptômes de l’inflammation ont été découverts il y a plus de 2000 ans. Ce n’est qu’au XIXe siècle que des médecins ont apporté les derniers éléments. Les cinq symptômes d’une inflammation aiguë sont:

–           la douleur locale (dolor);

–           l’échauffement local (calor);

–           l’enflement local (tumor);

–           la rougeur locale (rubor);

–           la perte de fonction (functio laesa).

Une inflammation articulaire est donc douloureuse, chaude et enflée. De la rigidité – souvent le matin – est aussi ressentie, de sorte que vous n’arrivez plus à bouger souplement. Enfin, des rougeurs peuvent également apparaître.

3 conseils pour éviter l’inflammation

  1. Veillez à soigner votre alimentation

Votre régime alimentaire a plus d’impact sur les problèmes articulaires que vous ne le pensez. Toute personne voulant prévenir les inflammations articulaires a intérêt à adopter un régime alimentaire équilibré.

Optez donc pour de bonnes graisses. Essayez d’éviter les viandes et le beurre : ils contiennent des substances favorisant l’inflammation. Remplacez-les par des huiles végétales telles que l’huile d’olive ou l’huile de lin. Mangez également une poignée de noix chaque jour. Intégrez les poissons gras comme le saumon, le maquereau et le hareng au menu, 3 fois par semaine, est également recommandé.

En outre, les vitamines A, C, E et K ont un effet curatif sur vos articulations. Parmi les autres baies, on note les fruits rouges et les agrumes qui en contiennent également beaucoup. Ceux qui préfèrent les légumes peuvent faire leur choix parmi toutes les sortes de choux, tels que le chou-fleur, le brocoli, les radis et les navets.

  1. D’abord de l’eau, ensuite le reste

Votre cartilage articulaire est constitué à 75% d’eau. Une hydratation suffisante est donc primordiale. Buvez beaucoup d’eau (au moins 1,5 litre par jour) et éventuellement quelques tasses de thé vert. Il contient en effet beaucoup d’antioxydants. Modérez votre consommation de café et évitez l’alcool.

  1. Bougez suffisamment, mais raisonnablement

En faisant de l’exercice régulièrement, vous renforcez les muscles autour des articulations et aidez à régénérer le cartilage, ce qui garantit plus de flexibilité et de stabilité. Il est toutefois important de bouger correctement. Échauffez-vous toujours suffisamment avant de faire de l’exercice et étirez-vous régulièrement.

Prenez également en compte vos propres capacités. N’allez pas au-delà de vos limites, donnez-vous des objectifs réalistes et surveillez votre condition physique. Préférez des sports où vous exercez peu de pression sur vos articulations, comme la natation, le pilates ou le yoga.

Que faire si vous souffrez d’une inflammation ?

L’inflammation persiste ? Mettez de la glace sur l’articulation douloureuse. Une inflammation s’accompagne en effet toujours d’une montée en température. Prenez également du repos. Si vous surchargez votre articulation, la douleur peut refaire surface. Si l’inflammation n’a pas disparu au bout de quelques jours, consultez votre médecin.

Lisez aussi Le sport avec une douleur au genou : une bonne idée ou pas ? et découvrez les réponses aux questions les plus fréquemment posées au sujet des douleurs musculaires et articulaires.

Derniers articles

Laissez un commentaire

Contacteer ons

Heeft u een vraag? Aarzel niet om ons te contacteren.

Not readable? Change text. captcha txt
nekOorzaken lage rugpijn