Douleurs lombaires : les causes possibles

oorzaken lage rugpijnPas moins de 80 % de la population souffrent tôt ou tard de douleurs lombaires. Et chez la moitié de ces personnes, il s’agit même d’un problème récurrent ou permanent. Pourtant, beaucoup de gens ignorent la cause du problème.

Les douleurs lombaires peuvent être ressenties du bas des côtes jusqu’aux fesses. Parfois, elles irradient même jusqu’aux jambes. Lorsque vous ressentez ce type de douleur, cela signifie que vos muscles ou vos articulations ne fonctionnent pas comme ils le devraient, ou qu’il existe un problème au niveau de vos disques intervertébraux. Chaque vertèbre est séparée de la suivante par un disque intervertébral. Ces disques permettent à la colonne vertébrale de bouger en douceur. Ils empêchent également les vertèbres d’exercer une pression les unes sur les autres.

La cause exacte ? Souvent difficile à déterminer

La cause exacte des douleurs lombaires est souvent difficile ou impossible à déterminer. La raison n’est claire que dans certains cas. Il peut par exemple s’agir d’une anomalie congénitale, d’une excroissance ou d’une tumeur, ou encore d’un problème d’arthrose. Mais chez la plupart des patients, le médecin traitant n’identifie pas une cause physique spécifique. On parle dans ce cas d’une « douleur lombaire aspécifique ».

Quand les douleurs lombaires sont-elles chroniques ?

Les douleurs lombaires disparaissent généralement après quelques jours et ne causent pas de dommages permanents. En principe, les problèmes persistants guérissent au bout de 6 à 12 semaines. Au-delà, on peut parler de douleurs lombaires chroniques. Dans ce cas, il est recommandé de consulter un médecin.

Cela signifie-t-il que l’origine de vos douleurs restera pour vous un mystère ? Non. Car dans la grande majorité des cas, la douleur « aspécifique » est due à une contrainte excessive.

Les principales causes de contrainte excessive

  • Des travaux physiques lourds, durant lesquels vous devez vous pencher beaucoup ou soulever des objets lourds. Les mouvements de levage et de rotation sont particulièrement nocifs pour votre dos.
  • Une mauvaise posture due au fait que vous ne vous asseyez pas ou ne marchez pas en vous tenant droit. Nous songeons, par exemple, ici à un plan de travail trop bas ou à une planche à repasser trop haute.
  • Le surpoids crée une surcharge pour vos articulations.
  • Lorsque vous souffrez de stress, vos muscles – et donc aussi ceux de votre dos – sont sous tension. Si cette tension persiste trop longtemps, vos muscles se contractent et se raccourcissent, ce qui peut causer des douleurs.
  • Durant une grossesse, votre poids augmente et votre posture change. Votre dos et votre bassin subissent donc davantage de pression. Les changements hormonaux ont également pour conséquence que vos muscles et ligaments sont moins aptes à porter du poids.
  • Certains sports exigent des mouvements brusques. Une blessure au dos peut résulter d’une manœuvre incorrecte et d’une contrainte excessive. Le hockey, le tennis, le patinage, le golf et le fitness vous exposent à plus de risques.

À noter que l’absence de contrainte peut aussi être la cause de douleurs lombaires. Un mode de vie sédentaire affaiblit vos muscles. Le résultat ? La capacité du dos à supporter une charge diminue et des douleurs musculaires apparaissent plus rapidement.

4 conseils pour éviter les douleurs lombaires

Votre corps, votre âge et votre condition physique déterminent en partie la possibilité pour vous de prévenir les douleurs lombaires. Certains points d’attention doivent toutefois être pris en considération.

Bougez malin

Zwemmen

La meilleure façon de prévenir les maux de dos est de bouger. L’exercice physique renforce les muscles du dos, augmente la capacité de celui-ci à supporter une charge et garantit une bonne condition physique générale. Si vous travaillez assis, veillez à faire suffisamment de pauses et essayez de pratiquer un exercice physique modéré à intensif au moins deux fois par semaine. Soyez prudent : certains sports, comme le tennis, le golf et le jogging, soumettent le dos à de fortes contraintes. Optez plutôt pour la natation.

Même si vous avez mal au dos, il est recommandé de bouger. Mieux encore : rester longtemps allongé ne sert à rien et peut même être nuisible. Cette position affaiblit vos muscles et provoque des raideurs.

Ciblez un poids sain

Essayez de réduire le risque de surpoids en adoptant un mode de vie sain. L’exercice fait partie des méthodes efficaces conseillées, mais il est également essentiel d’avoir une alimentation équilibrée. Évitez les boissons sucrées et buvez plutôt de l’eau et des tisanes sans sucre.

Veillez également à manger beaucoup de légumes et de fruits, et mettez des graisses saines au menu. Évitez les viandes et le beurre transformés : remplacez-les par des huiles végétales comme l’huile d’olive et l’huile de lin. Les noix et certains poissons, comme le saumon, le maquereau et le hareng, contiennent aussi beaucoup de graisses saines.

Veillez à votre posture

Une bonne posture est déterminante : elle garantit que vos muscles et vos articulations effectuent des mouvements corrects. Essayez de garder votre dos, vos épaules et votre cou droits lorsque vous marchez et que vous vous asseyez. Resserrez aussi légèrement les muscles abdominaux. Un poste de travail bien aménagé, avec un bureau ou un plan de travail à la bonne hauteur, est d’une importance capitale.

Une position de sommeil saine est aussi essentielle, et ce, dès le coucher. Asseyez-vous d’abord sur le bord de votre lit, mettez vos jambes dans le lit, puis allongez-vous et prenez une position qui vous convient. Pour vous lever, procédez dans l’ordre inverse.

Enfin, un bon matelas et un bon lit sont extrêmement importants si vous souffrez de problèmes de dos. Demandez donc conseil à un spécialiste lorsque vous envisagez de les remplacer.

Détendez-vous suffisamment

Prenez régulièrement le temps de vous détendre. De cette façon, vos muscles et vos articulations ne seront pas sous tension constante. Faites du yoga ou lisez un livre. Prendre un bain chaud peut aussi avoir un effet relaxant. Non seulement, la chaleur améliorera votre circulation sanguine, mais elle redonnera de la souplesse à vos muscles et à vos articulations s’ils sont douloureux et raidis.

Découvrez nos meilleurs conseils pour mieux gérer le stress

Derniers articles

Laissez un commentaire

Contacteer ons

Heeft u een vraag? Aarzel niet om ons te contacteren.

Not readable? Change text. captcha txt
GewrichtsontstekingTenniselleboog golfelleboog