Calcification de l’épaule : 4 questions fréquemment posées

SchouderverkalkingL’épaule est constituée de différents muscles dont les attaches convergent vers un ensemble de tendons appelé coiffe des rotateurs. Les tendons forment une sorte de ceinture autour de l’articulation de l’épaule. Comme le calcium se lie à l’acide, des cristaux peuvent s’accumuler sur les tendons et entraîner une calcification. Dans ce cas, lorsque la personne lève le bras, les tendons subissent une compression et une douleur vive apparaît au niveau du bras et du cou.

Quelles sont les causes d’une calcification de l’épaule ? Et que faire si elle survient ? Nous avons répondu ci-après aux quatre questions les plus fréquemment posées :

1. Quelles sont les causes ?

Les médecins n’ont pas encore de réponse concluante à cette question. L’accumulation de calcium a probablement plusieurs causes. Les milieux scientifiques évoquent souvent une contrainte excessive, une compression et une mauvaise circulation sanguine. L’hérédité et une mauvaise utilisation des tendons provoqueraient également une calcification. Les études menées n’ont montré aucun lien avec l’arthrose ou l’arthrite, ni avec certains aliments.

2. Quelles sont les personnes à risque ?

La calcification de l’épaule touche 3 à 5 % de la population mondiale. On note certains schémas :

  • deux fois plus de femmes que d’hommes souffrent de ce problème ;
  • les patients ont en moyenne entre 30 et 50 ans, avec une probabilité accrue après 40 ans ;
  • dans la plupart des cas, le problème se situe dans l’épaule droite
  • la calcification n’affecte les deux épaules que dans 10 à 25 % des cas.

3. Quels sont les symptômes ?

Cette affection se manifeste de différentes manières chez chaque personne : elle peut être très gênante. Comme l’accumulation de cristaux limite la liberté de mouvement des tendons, la personne ressent surtout une douleur au moment de soulever un objet. Ce mouvement provoque en effet une friction entre les tendons et l’articulation de l’épaule. La calcification se déroule habituellement en trois phases :

  • le développement : pendant des mois, voire des années, les cristaux se fixent les uns sur les autres dans les tendons de l’épaule. Le résultat : une masse calcique solide  se forme ;
  • la stagnation : la masse calcique a pris un volume fixe et n’augmente plus ;
  • la diminution : les particules de calcium se détachent ou s’échappent des tendons. Dans ce dernier cas, elles se retrouvent dans la bourse synoviale située entre l’acromion et la tête de l’humérus. Cela provoque une inflammation, raison pour laquelle cette phase est généralement la plus douloureuse. Les cellules dans la bourse synoviale continuent à décomposer le calcium.

Attention : tous les patients ne passent pas par toutes les phases, vous pouvez aussi rester bloqué de manière chronique dans une phase donnée. Dans ce cas, vous ressentez régulièrement des poussées douloureuses. Un sac de glace permettra de soulager l’inflammation.

4. Quels sont les traitements possibles ?

Une radiographie permet de déterminer s’il y a ou non une calcification. Une fois le diagnostic posé, différents traitements sont possibles :

  1. une injection dans la bourse synoviale de l’épaule permet de combattre l’inflammation.
  2. la thérapie par ondes de choc améliore la circulation sanguine et réduit l’inflammation chronique.
  3. ponction ou barbotage : un médecin perce le dépôt calcique avec une solution saline. Le dépôt se liquéfie et est ensuite aspiré à l’aide d’une aiguille.
  4. Une élimination chirurgicale du calcium.

Dans de nombreux cas, cependant, le calcium se dissout de lui-même. Ne prenez donc pas de décisions hâtives : essayez de vous reposer et d’éviter les mouvements intensifs. Un physiothérapeute pourra vous aider à renforcer vos muscles et à garder l’articulation de votre épaule souple. Parfois, cela suffira à résoudre le problème.

Le stress peut aussi entraîner des douleurs au niveau des épaules. Que faire ? Notre blog répond à la question.

Derniers articles

Laissez un commentaire

Contacteer ons

Heeft u een vraag? Aarzel niet om ons te contacteren.

Not readable? Change text. captcha txt
SpierscheurGewirchtspijn in de menupauze