Le passage à l’heure d’été a-t-il un impact sur notre santé ?

zomeruurLorsqu’il est temps de passer à l’heure d’été, nous avançons nos horloges d’une heure. Certaines personnes ne le remarquent pas, d’autres souffrent de « fatigue printanière », sont irritables et ont des difficultés à se concentrer. Ces problèmes disparaissent après quelques jours. Mais quel impact le passage annuel à l’heure d’été a-t-il exactement sur notre santé ?

À vrai dire, il n’y a pas de réponse claire à cette question. Les conséquences du changement d’heure dépendent de votre propre rythme quotidien. Vous êtes plutôt une personne du soir et donc principalement active le soir ? Dans ce cas, le passage à l’heure d’été risque de vous poser plus de problèmes.

Si vous êtes une personne du soir, vous vous couchez naturellement tard et préférez dormir tard. Avec le passage à l’heure d’été, vous n’êtes pas fatigué plus tôt le soir, mais vous avez d’autant plus de mal à vous lever une heure plus tôt le matin.

Des études contre…

Lorsqu’on se penche sur la littérature scientifique, on remarque que les nombreuses études sur l’impact de l’heure d’été se contredisent.

Ainsi, selon certaines études scandinaves, le nombre d’infarctus et d’apoplexies augmenterait respectivement de 5 % et 8 % juste après le passage à l’heure d’été. Cela concerne en particulier les personnes âgées de plus de 65 ans et les personnes souffrant de problèmes cardiaques. D’autres recherches montrent que les gens utilisent davantage de somnifères et de sédatifs les premiers jours suivant le changement d’heure. Une autre étude encore montre que les accidents de la route et les accidents du travail sont plus nombreux après le changement d’heure.

Horloge biologique déréglée

Il ne fait aucun doute que le passage à l’heure d’été bouleverse notre horloge biologique. En se réveillant toujours à la même heure et en voyant la lumière naturelle du jour, votre cerveau reçoit le signal qu’il est temps de se lever et de s’activer. En avançant l’horloge d’une heure, nous brisons ce cycle d’obscurité et de lumière. Il est donc possible que nous nous sentions fatigué, de mauvaise humeur et moins alerte.

Moins de sommeil

De plus, nous ne nous couchons généralement pas plus tôt au début de l’heure d’été, bien que nous devions nous lever une heure plus tôt. Nous dormons donc moins. Des études ont montré que le lundi suivant le changement d’heure, nous dormons environ 40 minutes de moins, ce qui peut entraîner tout un éventail de problèmes.

Comment éviter les conséquences négatives du passage à l’heure d’été ?

Adaptez progressivement votre rythme de sommeil durant les jours qui précèdent le changement d’heure. Vous pouvez anticiper l’heure de sommeil en moins en avançant chaque jour d’un quart d’heure votre coucher et votre lever. Les rideaux occultants et le fait de ne pas vous exposer à une lumière vive le soir vous aideront à vous endormir plus rapidement.

Profitez autant que possible du soleil, surtout pendant le week-end du changement d’heure. La lumière du soleil est en effet le meilleur remède lorsque votre horloge biologique est déréglée. Notre conseil : protégez votre peau avec un bon écran total ou une bonne crème solaire, car le soleil de printemps peut déjà endommager votre peau.

Enfin, faire suffisamment d’exercice physique peut vous aider à ressentir une fatigue saine le soir de sorte que vous vous endormirez plus tôt et plus facilement.

Derniers articles

Laissez un commentaire

Contacteer ons

Heeft u een vraag? Aarzel niet om ons te contacteren.

Not readable? Change text. captcha txt
Tips stress thuiswerk