Médecine biorégulatoire et médecine conventionnelle : quelle est la différence ?

bioregulerend vs conventioneelLa santé est notre bien le plus précieux. Tout organisme vivant a la capacité de s’autoréguler, mais il va sans dire que de temps à autre, un soutien est le bienvenu. Et c’est là que les médicaments biorégulateurs peuvent nous aider. La médecine biorégulatoire est considérée comme l’intégration de la médecine conventionnelle et de l’homéopathie. Mais quelle est la différence entre les trois ? Cet article de blog fait la clarté sur la question.

 

Qu’est-ce que la médecine biorégulatoire ?

La médecine biorégulatoire est une science qui se concentre sur le rétablissement des processus biologiques perturbés responsables des maladies. Ce qui rend les médicaments biorégulateurs uniques, c’est qu’ils sont principalement composés d’ingrédients naturels. La concentration de ces ingrédients actifs est suffisamment élevée pour qu’ils soient efficaces et suffisamment faible pour qu’ils ne provoquent que peu ou pas d’effets secondaires. Vous découvrirez dans ce blog d’autres atouts de la médecine biorégulatoire.

De nombreux maux et troubles peuvent être biorégulés : des douleurs musculaires aux rhumes, en passant par les problèmes de sommeil. Demandez toujours conseil à votre médecin ou à votre pharmacien en cas de maladies ou d’affections graves.

Médecine biorégulatoire et médecine conventionnelle : la différence s’estompe

Tout comme en médecine conventionnelle, le médecin et le pharmacien partent en médecine biorégulatoire du tableau clinique du patient.

Par exemple, les manifestations typiques de l’inflammation, telles que la douleur, le gonflement et la rougeur, sont souvent traitées par la médecine conventionnelle en fonction des symptômes. Ceux-ci sont réduits et le processus inflammatoire est freiné.

La médecine biorégulatoire se concentre, quant à elle, sur la capacité d’autorégulation de l’organisme. Les composants d’origine principalement naturelle rétablissent les processus corporels perturbés et renforcent le processus naturel de guérison, au lieu de le bloquer.

En d’autres termes, vous ne combattez pas le sommet de l’iceberg, mais l’iceberg tout entier.

Quid de l’homéopathie ?

L’homéopathie est un concept large. Au sens strict, les médicaments biorégulateurs peuvent être classés sous ce dénominateur.

Pour ce qui est de l’enregistrement, les médicaments biorégulateurs font partie de la classe homéopathique en raison de leur processus de production. Ils présentent deux grandes similitudes :

  1. Afin d’obtenir la dose correcte de principes actifs dans les médicaments biorégulateurs, les techniques de dilution utilisées sont les mêmes que celles mises en œuvre dans la production des médicaments homéopathiques. Toutefois, dans le cas des médicaments biorégulateurs, les principes actifs sont toujours présents dans la dilution et leur présence peut être démontrée. Ce n’est pas toujours le cas avec les médicaments homéopathiques purs.
  2. De plus, les composants des médicaments biorégulateurs et homéopathiques sont souvent de la même origine naturelle.

Mais en pratique, il existe une différence entre les médicaments biorégulateurs et les médicaments homéopathiques les plus couramment utilisés.

Les médicaments biorégulateurs sont – par rapport aux médicaments homéopathiques – toujours pondérables. Cela signifie des concentrations claires des substances actives sont encore présentes. Ces concentrations sont comparables aux quantités d'hormones dans le corps humain ou à la quantité de particules virales dans un vaccin.

E-book sur la medecine bioregulatoire

Derniers articles

Laissez un commentaire

Contacteer ons

Heeft u een vraag? Aarzel niet om ons te contacteren.

Not readable? Change text. captcha txt
Arnica