Une douleur dans les oreilles causée par le froid ou le vent : quelle en est la cause ?

 dans la catégorie Mal aux oreilles, Oorpijn
Homme avec un mal d'oreille dû au froid.

Le froid hivernal peut-il parfois être la cause de douleurs dans les oreilles ? Vous avez déjà eu cette sensation douloureuse au niveau des oreilles provoquée par un vent cinglant ? Nos oreilles peuvent en effet être sensibles à un froid ou un vent intense. Mais que se passe-t-il exactement ? Et est-ce vraiment nocif ?

Les températures froides ont un impact direct sur nos oreilles. Cela peut se manifester de différentes manières : les lobes de nos oreilles deviennent glacés, les bords de nos pavillons virent au rouge foncé et nous ressentons parfois des picotements. Il arrive même que nous percevions une douleur lancinante dans l’oreille elle-même. Cette douleur est assez facile à expliquer. La température intérieure de l’oreille baisse lorsqu’il fait très froid. Ce changement est difficile à supporter pour nos oreilles.

Pourquoi nos oreilles ne supportent pas le froid

Les pavillons de nos oreilles sont particulièrement sensibles aux basses températures. Cela s’explique simplement par le fait que nous avons peu de graisse sur les oreilles. Or la graisse est précisément ce qui maintient notre corps au chaud. Sans cette graisse, nos oreilles ne retiennent pas la chaleur et deviennent rouges.

Nos conduits auditifs ont également du mal à supporter le froid hivernal. Ils comportent des milliers de nerfs, ce qui les rend très sensibles. Le tympan ne supporte pas non plus les basses températures ni le vent. Si un vent froid pénètre plus profondément dans le conduit auditif, il peut même aggraver la douleur déjà présente.

Faut-il s’en inquiéter ?

Cette douleur aigüe qui semble vous transpercer l’oreille est généralement passagère. La gêne s’estompe simplement lorsque votre oreille se réchauffe ou cesse d’être exposée au vent. La plupart du temps, cette douleur provoquée par un froid ou un vent vif est sans danger. Exceptionnellement, cependant, elle peut indiquer un problème plus grave.

Causes des douleurs auriculaires

Appelées otalgies, les douleurs auriculaires peuvent avoir de nombreuses causes. On distingue l’otalgie primaire et l’otalgie secondaire. Dans le cas de l’otalgie primaire, le problème se situe dans l’oreille elle-même ; dans le cas de l’otalgie secondaire, le problème est ailleurs dans le corps, la douleur irradiant dans l’oreille.

L’otalgie primaire est généralement le résultat d’une inflammation du canal auditif ou de l’oreille moyenne. Parfois, la douleur est due à un traumatisme, comme un coup porté à l’oreille ou une augmentation soudaine de la pression lors d’un plongeon par exemple. Dans des cas exceptionnels, elle peut être due à une tumeur dans l’oreille. Enfin, l’air froid ou le vent peuvent eux aussi provoquer des douleurs.

Une otalgie secondaire est souvent le résultat d’une inflammation de l’articulation de la mâchoire ou d’une inflammation dans la bouche, la gorge ou le cou.

Prudence chez les enfants

Aussi inoffensive que puisse être une douleur auriculaire lorsqu’il fait froid, soyez vigilant si votre enfant se plaint d’avoir mal lors d’une promenade hivernale. Chez les enfants, les problèmes auriculaires commencent souvent par de brusques pics de douleur.

Si les douleurs auriculaires s’accompagnent de fièvre après un contact avec le froid ou le vent, il peut y avoir une inflammation (de l’oreille moyenne). La cause sous-jacente peut également être un bouchon d’oreille. S’il n’y a pas de fièvre et que la douleur réapparaît après un contact avec l’eau, comme un bain ou une baignade, votre enfant est peut-être atteint d’un virus ou d’une bactérie.

Certains enfants ont des oreilles sensibles. Ils peuvent ressentir une gêne due à l’exposition à la fumée de cigarette, à une mauvaise hygiène buccale ou nasale, à l’utilisation prolongée d’une sucette… et au vent et au froid.

Conseils pour prévenir les otalgies causées par le froid

Malheureusement, il n’y a pas grand-chose à faire contre les douleurs auriculaires dues au froid. Il est donc préférable de prévenir la douleur. Voici quelques conseils.

Le principal conseil est l’évidence même : couvrez vos oreilles s’il fait froid dehors. Portez un bonnet ou un bandeau… ou un cache-oreilles si vous ne voulez pas vous décoiffer. Non seulement vous protégerez vos oreilles mais vous aurez une sensation de confort. Si vous portez des prothèses auditives, il est bon de couvrir vos oreilles lorsque les températures sont basses car le froid réduit la durée de vie des batteries.

Évitez absolument de mettre quoi que ce soit dans votre conduit auditif pour bloquer le vent. La ouate ou les bouchons d’oreille protègent du froid, mais créent en même temps un environnement chaud et favorable pour les bactéries. Le fait de boucher le conduit auditif augmente donc le risque d’infection bactérienne.

Il est également important d’avoir une bonne hygiène de l’oreille. À noter qu’il n’est pas judicieux de se nettoyer les oreilles très souvent. Le cérumen peut sembler sale, mais il protège le conduit auditif contre les bactéries, les champignons, l’eau, la poussière et la déshydratation. En enlevant tout le cérumen, vous risquez d’irriter le conduit auditif… et affronter le froid avec un conduit auditif sensible peut être source de problèmes.

Que faire en cas de douleur persistante ?

Malheureusement, une douleur auriculaire ne disparaît pas toujours après le froid. Si vous souffrez d’une douleur persistante, il est conseillé de consulter votre médecin. Il pourra contrôler vos oreilles et déterminer l’origine de la douleur.

Il est possible que votre tympan soit trop sensible, que vous ayez du liquide derrière le tympan ou un bouchon d’oreille, voire même une infection. Si votre douleur auriculaire s’accompagne de fièvre, d’un gonflement du pavillon de l’oreille ou de problèmes d’audition, n’hésitez pas à consulter un médecin.

Comment reconnaître une éventuelle infection ?

Les otites provoquent souvent de très fortes douleurs. En général, une infection s’accompagne d’autres symptômes, comme de la fièvre ou un refroidissement. Les infections de l’oreille doivent toujours être prises au sérieux. Elles peuvent parfois entraîner des dommages permanents.

En attendant la visite du médecin, prenez soin de vos oreilles. Évitez si possible de vous mettre de l’eau dans les oreilles lors d’une douche et séchez bien l’entrée du pavillon après la douche. Ne nettoyez pas votre oreille trop profondément et n’enlevez que le cérumen visible.

Références

• gezondheid.be/
• gezondheidenwetenschap.be/richtlijnen/oorpijn-bij-volwassenen
• beterhoren.nl/nieuws-en-blog/
• margriet.nl/gezondheid/

Révision médicale : Peter De Smet, Scientific & Medical Education Manager & Bert Hannosset, M.D.

Derniers articles

Laissez un commentaire

Contacteer ons

Heeft u een vraag? Aarzel niet om ons te contacteren.

Not readable? Change text. captcha txt
Kind met oorpijnvrouw met oorpijn op het vliegtuig