Évitez les blessures sportives chez les enfants !

Sportende kinderen blessuresMotiver vos enfants à faire du sport ? Oui, mais laissez les pratiquer des activités sportives qu’ils aiment. Dans le cas contraire, ils risqueraient davantage de souffrir de blessures sportives. De plus, il ne faut pas oublier que le corps d’un enfant grandit rapidement et qu’il est donc plus vulnérable à ce type de blessures. Voici un aperçu des blessures sportives courantes chez les enfants. Nous vous expliquons comment les prévenir.

 

À partir de quand un enfant peut-il faire du sport ?

Votre enfant peut bouger de manière active dès ses premiers pas. Il le fait automatiquement en jouant à la pleine de jeu, en se balançant, etc. Un sport de groupe n’est généralement recommandé qu’à partir de l’âge de 5 ans. Beaucoup de parents pensent que leur fils ou leur fille DOIT faire du sport et devrait se concentrer le plus tôt possible sur un sport spécifique afin de devenir très bon dans ce domaine. Rien n’est moins vrai.

Laissez votre enfant pratiquer différents sports. Il pourra ensuite se spécialiser dans un sport particulier. L’idéal est qu’il pratique 1 sport spécifique à partir de l’âge de 12 ans. Pourquoi ? Parce que jusqu’à cet âge, les enfants développent leur polyvalence et risquent donc moins de soumettre leurs muscles à des contraintes excessives. Et si on force trop un enfant à faire du sport, il risque de se lasser plus vite de « son sport ».

Blessures

Les blessures sportives les plus courantes chez les enfants sont :

  • la surcharge musculaire : elles sont causées par les entraînements d’une part et la répétition de mouvements trop intensifs d’autre part. Les mêmes muscles sont alors trop sollicités, tandis que les autres muscles s’affaiblissent.
  • les blessures dues à la croissance : les blessures au niveau des tendons et des ligaments des chevilles et des genoux surviennent souvent parce que les enfants sont en pleine croissance. Ce sont les blessures les plus fréquentes entre 9 et 12 ans. Une inflammation de l’attache du tendon d’Achille est une blessure classique due à la croissance. Elle résulte d’une pratique sportive intensive et d’une douleur de croissance.
  • les blessures sportives aiguës : ces blessures sont souvent causées par une confrontation directe avec un coéquipier ou une chute lors de laquelle l’enfant heurte violemment le sol.

En cas de blessures sportives ou de douleurs musculaires, il est important de ne pas donner trop rapidement des analgésiques à votre enfant. Les enfants éprouvent en effet des difficultés à reconnaître la douleur. Ils risquent donc de prendre un analgésique alors que ce n’est pas vraiment nécessaire. Il en va de même pour les anti-inflammatoires. L’inflammation a une fonction qu’il ne faut pas réprimer. Il est préférable d’utiliser un médicament à base de composants naturels, qui régule l’inflammation, réduit la douleur et stimule la réparation des tissus. De plus, il est préférable de laisser les enfants qui ont des blessures sportives se reposer quelques jours ou d’adapter leur horaire d’entraînement.

Prévenir les blessures sportives chez les enfants

  • La technique : il est important que votre enfant bouge suffisamment pour développer de meilleures capacités motrices et être ainsi en mesure d’affiner sa technique. Effectuer les bons mouvements réduit les risques de faire des mouvements incorrects susceptibles de causer des blessures.
  • Un bon matériel : vos enfants doivent pouvoir faire du sport avec un bon équipement et de bonnes chaussures ; ces dernières sont capitales, car elles soutiennent l’ensemble du corps.
  • Écoutez votre enfant : vous ne devriez certainement pas forcer votre enfant à faire du sport. Le sport est sain, mais il n’est pas obligatoire pour tous les enfants. Si votre enfant préfère apprendre à jouer d’un instrument, suivre des cours de dessin ou rejoindre un mouvement de jeunesse, il doit absolument le faire. Mais même s’il ne fait pas de sport, il est important qu’il bouge suffisamment, au moins une heure par jour de façon modérée à intensive, selon l’OMS. Votre enfant vous en remerciera plus tard.
Derniers articles

Laissez un commentaire

Contacteer ons

Heeft u een vraag? Aarzel niet om ons te contacteren.

Not readable? Change text. captcha txt
Link artrose voedingSpierscheur